top of page

L'Algérie, puissance économique africaine et acteur clé de la zone MENA


drapeau algérie monnaie

L'Algérie affiche fièrement l'une des économies les plus robustes d'Afrique et de la zone MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), selon les données de l'année précédente. Avec un produit intérieur brut (PIB) évalué à 193 milliards USD, l'Algérie se positionne en 4ème position des pays africains ayant le PIB le plus élevé. De plus, l'Algérie se distingue par le PIB par habitant le plus important du Maghreb, atteignant 4 150 USD en 2022.

Sur le continent africain, seuls le Nigeria, l’Égypte et l'Afrique du Sud surpassent l'Algérie en termes de PIB, avec respectivement 510 milliards, 435 milliards et 426 milliards de dollars.

Au sein de la région MENA, l'économie algérienne occupe également une place de choix. Le PIB algérien figure parmi les six plus élevés de la région, précédé par cinq nations pétrolières prospères du Golfe : l'Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, l'Égypte, l'Irak et le Qatar.


La position honorable de l'économie algérienne découle des efforts considérables déployés par les autorités publiques, en particulier face à l'épreuve difficile de la pandémie de Covid-19 en 2020 qui a affaibli les perspectives économiques du pays.

La baisse des prix des hydrocarbures en 2020, avec un baril inférieur à 20 dollars en mars-avril, et l'application d'un confinement partiel ont entraîné une contraction de 5,1% de l'économie algérienne, d'après les données du FMI.


Néanmoins, l'économie algérienne a résisté et s'est même considérablement redressée. Elle a enregistré une croissance réelle de 3,5% en 2021, qui s'est ensuite accélérée pour atteindre 4,7% en 2022. Cette résilience économique est attribuable à la politique économique innovante mise en œuvre par le gouvernement algérien, axée sur la performance et l'objectif de réaliser un développement durable pour les générations futures.


Grâce à cette stratégie, l'Algérie a réussi à augmenter ses exportations hors hydrocarbures depuis 2021, atteignant 7 milliards de dollars en 2022, soit une progression annuelle de 30%. L'objectif étant d'atteindre 13 milliards de dollars d'exportations hors hydrocarbures cette année. C'est ainsi que l'Algérie affirme sa place parmi les économies les plus dynamiques d'Afrique et de la zone MENA.

43 vues0 commentaire

Comments


bottom of page